Cette semaine j'ai découvert: le WAACKING

/ 17 juin 2013 /

 Cette semaine, dans l'émission Tracks sur ARTE, j'ai découvert " le waacking"!
Bon cela est certes une découverte pour moi, mais vous êtes a coup sur un certain nombre a connaître cette danse... (La meuf qui ne sort pas de ses quatre murs...la honte...).
Séance de rattrapage: le WAACKING for dumbers, c'est parti!

Né dans les clubs gays de Los Angeles au début des années 70, le waacking éclate au grand jour grâce à l'émission "Soul Train". Le danseur Tyron Proctor et sa partenaire y glissent quelques pas qu'ils nommeront "waacking" de l'expression "you waack (??)" ( soit: "tu crains") que l'on accompagne généralement d'un geste de la main signifiant le rejet.
Né 10 ans avant le voguing (Vous savez la danse où des mecs en leggings et talons aiguilles aux pieds font des poses de tops models derrière Madonna...), danse avec laquelle il partage le goût de la pose, le waacking cultive la provocation et l'outrance, des thèmes chers a Tyron Proctor.
( Source Tracks, ARTE).




Au delà d'une danse hip hop, ce que j'ai découvert avant tout, c'est une des manifestations du "girl power" et c'est ce qui m'a plu. Des filles lookées jusqu'au bout des ongles, féminines au possible, s'assumant et qui en font des tonnes dans l'attitude. Bien évidemment, certaines ont monté de toutes parts des personnages qu'elles incarnent durant les battles, mais tout de même, le waacking n'est pas une danse prônant la position de la femme comme étant une petite chose fragile ayant besoin d'être protégée...Ce sont des femmes fortes, nullement complexées face aux hommes et ne craignant pas de jouer de leurs charmes.


Crédit photos GOOGLE

Ci-dessus Leah Mc Fly AKA Waackeisha que vous voyez en pleine action sur la première vidéo. Non contente de bouger comme une déesse, elle est en plus super stylée!!! (y'a pas de justice... quand je pense que d'autres peuvent à peine danser le MIA... Hahem...non je ne parle pas de moi...).
Bref. Originaire de Montréal, Waackeisha a commencé ses classes dans le hip hop (quoi de normal, quand on a un père qui fait du Locking???). Après avoir bien dérouillé les mecs prouvé  sa valeur en la matière, elle s'est tournée vers le waacking, art dans lequel elle excelle désormais. Elle dit apprécier jouer des personnages et aller jusqu'au bout du truc, son rôle préféré étant celui de la "salope": "quoi?!? tu veux mon mec!! (mouvement de tête, roulement d'yeux et doigt pointé balancé de droite à gauche) ah ouais!!??? j'crois pas non...".
Elle est tellement trop stylée Waackeisha que Jérémy Scott et Karl Lagerfeld font régulièrement appel à elle dans le cadre de collaborations.


Crédit photos GOOGLE

Ma deuxième découverte "waackesque" est "Princess Madoki (made in Paname!!! Youhou! Jambon/beurre/cornichons, Tour Eiffel, vulévucuchéavecmoicesoir... bref française quoi...). Vous pouvez la voir "in action" dans la deuxième vidéo. Elle aussi est très belle, donne l'image d'une femme forte, qui s'assume etc... Tout ce que j'aime quoi! Au niveau style, elle n'a pas l'air de donner sa part au chien (oui, cette expression galvaudée est encore utilisée par deux/trois personnes en France... dont moi...). 
Voilà. Cette semaine j'ai vu et j'ai aimé...




4 commentaires:

{ Angela } on: 17 juin 2013 à 23:52 a dit…

Bonjour!
j adore ces photos!
magnifique looks!




Angela Donava
http://www.lookbooks.fr/

{ Amy Tributetothestyle } on: 18 juin 2013 à 08:22 a dit…

@Angela: elles sont en effet magnifiques ces deux bouts de femmes!

{ shiny syl } on: 18 juin 2013 à 10:39 a dit…

great post and love these videos :)

{ Amy Tributetothestyle } on: 19 juin 2013 à 08:25 a dit…

@Shiny syl: glad you like it!

Enregistrer un commentaire

C'est gentil de laisser un petit commentaire! J'apprécie... Merci beaucoup.

Allez viens!

 
Copyright © 2012 Tribute To The Style, All rights reserved
Powered by Blogger