La REVUE de PRESSE du WEEK END #2

/ 27 janv. 2013 /

"LA-RE-VUE-DE-PRESSSSE!!!!!"
Pour cette deuxième RDP, j'ai acheté trois magazines:
-VOGUE (que l'on ne présente plus)
-GLAMOUR Pad
-FLAVOR CITY
Comme la dernière fois, je vous propose mon "j'aime/j'aime pas", comme à la maison, au grès des pages, des rubriques et des sujets abordés.

VOGUE
- J'ai aimé!
La qualité des photos, parsemées de quelques articles bien sympathiques à parcourir.
Feuilleter le VOGUE, c'est comme entrer dans une pâtisserie fine, observer, admirer des gâteaux beaux comme des bijoux et en avoir l'eau à la bouche...


On a eu beau en avoir soupé, bouffé, mangé à toutes les sauces, je suis et je reste définitivement fan de l'imprimé fleuri. Alors autant le liberty de l'époque (Houla! ça date au moins d'il y a deux ans!!! Autant dire une éternité...) m'avait laissé de marbre, et ben là, les gros imprimés bien discrets: j'adore. Pour autant, jusqu'à maintenant, aucun look fleuri sur le blog, non par manque d'envie, mais surtout par manque d'inspiration et surtout, je suis encore à la recherche de MON imprimé.

New York, I love you
Cet article sur l'expérience d'une française qui vis à New York et qui vient au secours des pauvres (mais chanceux!) français fraichement débarqués dans la big apple. Super drôle et bien écrit.
Elle propose de nous dévoiler "à peu près tout ce qu'il faut savoir pour pouvoir répondre avec élégance à tout ce que la vie new-yorkaise nous jettera littéralement à la figure".


Mes passages préférés:
 Savoir dire bonjour.
"Si c'est la première fois que vous rencontrez une personne, serrez sa main, que ce soit un homme, une femme ou un enfant. Si vous vous connaissez, que vous avez déjà partagé une conversation, un café ou un ami, "huggez". Traduction: prenez la personne dans vos bras avec effusion ("Oh my goood, how are you?"), tout en évitant le plus possible de contact physique. Contradictoire, donc très new-yorkais."
 On croise toute sorte de personnalités à New York, mais voici trois types de rencontres que vous ferez à coup sûr. Préparez-vous à croiser sur votre chemin:
"Une célébrité .../..."
"Un hipster.../..."
"Un français": le français est partout à New York et son plus grand plaisir est de parler (fort) en français en pensant que personne ne peut le comprendre.
 Bon à savoir.
"Les françaises ont une réputation sulfureuse qui foudroie les hommes sur place. Je n'ai jamais compris exactement d'où ça venait, mais n'hésitez pas à en faire bon usage. Ne me remerciez pas."
Ahhhhhh.... New York... ça donne envie... Un jour viendra.

-J'ai pas aimé!
 Parfois, la mode, la tendance, tout ça tout ça.... me laisse pantoise. Bon ok c'est "VOGUE", ok ce genre de magazines annonce les "must have", mais parfois, faut pas se forcer. Tout dans les pieds...


Le "TATANE STYLE".
Pourquoi pas... Si "CELINE" dit qu'il faut le faire... Mais on n'est pas obligé d'écouter "CELINE". 
Ya un moment où fashionistas ou pas, faut relever la tête, se prendre en mains et dire "non".
Des tatanes à moumoute... n'importe quoi.

C'est pas vraiment du même acabit mais quand même:

Ben vas-y, fait péter tes gants "MAPA" et ton ptit masque de lapin, le tout made in "Maison Fabre".



Et pour finir avec VOGUE, juste une question:
"Pourra-t-on un jour utiliser dans la même phrase "Classe" et "VERSACE"?

Rien n'est moins sûr... En même temps quand on voit Donatella... tout est dit.

FLAVOR CITY
-J'ai aimé!
Magazine bien sympa que j'achetais pour la première fois: des sujets intéressants, de jolies photos et surtout une large place faite à la mode et aux tendances.
Des silhouettes dont on a envie de s'inspirer:

 On leur pique:
-le kaki (décidément indémodable), associé au foulard noué autour de la tête (tout ce que j'aime), pour une allure "army-bohéme" (oui, moi aussi j'invente des termes!).
-le doré (il parait que j'aime le bling bling...), associé au noir, on évite à coup sûr la faute de goût, pour une allure cette fois plus "baroco-bling" (ben une fois lancée dans les néologismes, j'y vais jusqu'au bout).

YUE MINJUN:
Une découverte qui n'en est pas vraiment une, car on parle beaucoup de cet artiste chinois en ce moment, raison pour laquelle j'avais déjà entre-aperçu son travail. Et c'est sûr, j'aime beaucoup.



L’œuvre de l'artiste démontre une obsession des codes du grotesque et semble hantée par des personnages dont le rire énigmatique pourrait poser un regard critique sur la situation de la Chine. Yue Minjun est un homme discret mais il reste un artiste ultra-côté dans son pays. Il fait l'objet d'une exposition pour la première fois en Europe: à Paris.

 Affreuses, sales et méchantes:
 De nouvelles séries, des personnages influents qui sévissent sur la toile et bien sûr l'image véhiculée par la "mode" (défilés, photos etc.) amènent dans leur sillage de nouveaux modèles pour les générations de femmes, ainsi que de nouvelles attitudes aux antipodes de ce que l'on connaissait jusque là. La question posée en préambule de cet article: "Peut-on vraiment se gratter l'entre-jambe et rester féminine?"... La question reste posée.


Il n'y a pas si longtemps, le modèle était encore "la fille en Jimmy Choo de 15 cm (au moins) qui se rendait à des cocktails au bras de son meilleur ami gay"(vous aurez reconnu Carrie Bradshow in Sex and the city). Avec mes copines, on avait trop envie de ressembler à cette bande de cop's aux vies trépidantes et bien remplies. Aujourd'hui, Carrie et ses acolytes sont reléguées au rang des as been (derrière Bridget Jones et Brenda Walsh de Beverly Hills)... plus du tout le modèle d'actualité. Nous on ne veut plus être lisses, belles, propres et sentir bon le muguet... On veut être des rebelles, on s'en fout de la life, du carcan de la société..."Quoi? je ne suis pas ton fantasme? Sous prétexte que je me laisse pousser les poils des aisselles (et que du coup j'ai des auréoles sous les bras)? Je suis l'anti-glam'?" C'est ce que tu veut dire!!??!!"
Pourtant les stars aussi s'y mettent. On voit à longueur de pages de magazines people des starlettes à la peau acnéenne et aux cheveux gras manger du fast food et s'en mettre plein le menton. OUI! Aujourd'hui c'est permis... Alors moi aussi je m'y met, puisque c'est permis: finit la douche et le maquillage de soirée pour aller chercher le courrier. 
Oui Madame! Je sors de chez moi en pyjama, la crotte à l'oeil et le visage froissé. 
Non, ce n'est pas crade! C'est permis, puisque les stars le font aussi!

-J'ai aimé!
La tendance de la saison prochaine à base de noir et blanc et d'imprimés graphiques, mais surtout de la rayure. Rien de tout ça dans mon dressing pour le moment. Va falloir que j'y travaille sérieusement!




 Et on change peut-être de magazine mais pas d'obsession! DES FLEURS!!!

 A tester quand je serais "grande": le mix & mach d'imprimés fleuris...

LOOOVE it!!!! (but have no money)
Pour finir sur du rêve...
GIUSEPPE ZANOTTI: 1175€...ça va, c'est pas trop cher...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

C'est gentil de laisser un petit commentaire! J'apprécie... Merci beaucoup.

Allez viens!

 
Copyright © 2012 Tribute To The Style, All rights reserved
Powered by Blogger